Décor Sonore

Les Kaléidophones

Composition et direction artistique : Michel Risse

CREATION 2016
Collection de sculptures spectaculaires installées en espace public, comme autant de mises en scène de l'écoute et d'invitations à entendre le monde.

À la fois sculptures spectaculaires et dispositifs d’exploration acoustique, chaque pièce est une oeuvre originale et le résultat d’une collaboration entre un artiste scénographe et le compositeur Michel Risse, en fonction d’exigences acoustiques précises. Car au-delà de l’attraction visuelle et de la curiosité suscitées par ces étranges oreilles géantes, tout spectateur qui cède à la tentation de porter les écouteurs à ses oreilles découvre un monde sonore foisonnant de surprises : en scrutant l’environnement sonore qui jusque là paraissait banal, chaque déplacement des pavillons fait apparaître mille nouvelles facettes, comme un kaléidoscope sonore : un kaleidophone.

Librement inspirés des extravagants « télésitemètres » et autres localisateurs acoustiques inventés entre les deux guerres pour repérer les avions ennemis dissimulés par les nuages ou les ténèbres, ces écouteurs géants ont la remarquable propriété d’augmenter considérablement la perception stéréophonique et de la rendre plus sélective. Le paysage sonore peut ainsi être scruté, découpé, cadré par l’écoutant, et des détails inattendus, poétiques ou inexplicables y apparaissent.

Installés dans l’espace public, ils évoquent des appareils scientifiques d’observation, des jumelles sonores pour l’écoute à l’affût, ou encore d’étranges fleurs mécaniques géantes dont les corolles prennent la forme de pavillons de phonographe, de paraboles, de coquillages ou de cornes d’abondance que le spectateur peut orienter à volonté. Tendues vers le paysage sonore, ce sont autant d’irrésistibles invitations à écouter la ville, la nature, les espaces intermédiaires, à écouter le monde autrement.


« Je crois sincèrement que c’est le regardeur qui fait l’oeuvre. »
Marcel Duchamp


Plus que jamais nous avons besoin de nous retrouver dans l’espace public, autour de quelque chose qui, par-delà nos croyances, spontanément, inopinément, nous permettrait de retrouver notre innocence et de nous sentir à la fois ensemble et profondément nous-mêmes. De nous sentir présents. D’apprendre un nouveau jeu et d’y jouer ensemble.

Les kaléidophones sont avant tout des objets d’art monumentaux, placés dans la cité et symbolisant l’écoute de cette cité. Ils forment une « installation » au sens moderne de l’art contemporain : un ensemble, un univers en soi, que le « regardeur » peut parcourir, expérimenter, vivre. Ici, le regardeur c’est la passante ou le passant, puisqu’ici, le regardeur n’est pas au musée. Et ici, il écoute les sculptures, mieux, il peut écouter le monde à travers elles, c’est à dire être touché par le monde autour lui. Car le son, littéralement, nous touche.


=> LIRE LE DOSSIER DE CREATION


Reportage de TVSUD sur la ZAT de Montpellier (avril 2016)
Les Kaléidophones : 1'30


 

Galerie

Équipe

Direction artistique : Michel Risse

Direction technique : Renaud Biri

Avec :
Renaud Biri
Yoann Cottet
Cédric Lasne
Julien Pillet
Michel Risse
Sévane Sybesma

Chaque sculpture et modèle portatif est une oeuvre originale et résulte d’une collaboration entre le compositeur Michel Risse et un artiste scénographe :
Benoît Afnaïm (cie La Française de Comptages)
Marc Anquetil (Ateliers Sud Side)
Matthieu Audejean (Ateliers Sud Side)
Vincent Brédif
Chloé Bucas & Amora Doris
Christophe Evette & Maurizio Moretti (cie Les Grandes Personnes)
Michel Lagarde & Eloi Miehe
Valentin Monnin (cie La Rue de la Casse)
Philippe Moutte (Ateliers Sud Side)
Claude Nessi

Costumes : Fabienne Desflèches

Collaboration artistique :
Olivier Comte (Les Souffleurs - Commandos Poétiques)
Françoise Guillaumond (cie La Baleine Cargo)

Mentions

Aides à la création :

Ministère de la Culture et de la Communication / DGCA
Région Ile‐de‐France
Lieux Publics – Centre National de Création en Espace Public
Sur le Pont - CNAR en Aquitaine / Limousin / Poitou-Charentes (ex - Aux Usines Boinot)
Le Citron Jaune – CNAR de Port Saint Louis du Rhône
Le Festival de l'Oh !
L'Abbaye de Noirlac

Partenariats :

Conservatoire à Rayonnement Régional d'Aubervilliers - La Courneuve


Décor Sonore est une compagnie aidée par le Ministère de la Culture et de la Communication / Direction Régionale des Affaires Culturelles d'Ile‐de‐France au titre de l'aide aux compagnies conventionnées, ainsi que par la Région Ile‐de‐France, la SACEM, la Ville de Paris et la Ville d'Aubervilliers.

Télécharger

Ecouter le monde réel

Du paysage au paysage sonore

Une histoire de pavillons, de cornets et de paraboles

Les sculptures d’écoute

Les modèles portatifs

Dates

Calendrier des installations des Kaléidophones...