Décor Sonore

Un peu d’histoire…

L’histoire des instruments musicaux électroniques et celle de leurs inventeurs commence dès 1874 !

Elisha Gray, alors qu’il est sur le point d’inventer le téléphone, fait accidentellement vibrer sa baignoire par induction électromagnétique. Sa trop grande curiosité pour la musique le conduira à mettre au point le télégraphe musical avec lequel il se produira en concert, bien avant l’invention du haut - parleur. Quant à Thaddeus Cahill, son Dynamophone est en 1906 non seulement le premier orgue électrique (et le plus gigantesque) mais surtout le premier programme musical diffusé exclusivement en réseau par le téléphone. L’histoire se poursuit avec Lev Sergueivitch Termen, kidnappé en 1938 par le KGB aux Etat-Unis alors qu'il démontrait son instrument créé en 1919, la fameux theremin ou ætherophone.

Comment ne pas évoquer également son rythmicon, première boîte à rythmes au monde datant de 1930 ou le terpsitone , piste de danse dont les lumières et les sons sont contrôlés par les pas des danseurs ! Faut-il aussi parler de William Du Bois Duddell, qui parvint en 1899 à fabriquer l’un des premiers instruments électriques audibles sans téléphone ni haut-parleur, l’Arc Chantant à partir des réverbères publics de Londres ? Comment ne pas évoquer les travaux de Vladimir Baranoff Rossiné et son piano optophonique de 1916 qui mêle peinture, projections lumineuses et harmonie, Méta-instrument avant la lettre, ou encore les ondes radioélectriques de Maurice Martenot et autres Ondium Péchadre , Variophone Ondioline , Kaleidophon et Mixtur Trautonium ...

Les instruments de cette exceptionnelle collection sont tous authentiques et joués en direct; certains sont d’époque (ondes Martenot, Steiner E.V.I., clavioline, Side Man Wurlitzer, EMS vcs3 et AKS, Moog...), d’autres sont des rééditions ou des reconstitutions réalisées spécialement pour cette création.