Décor Sonore

Le Cinématophone

En co-réalisation avec la compagnie Oposito

CREATION 1994
Dix années de théâtre, de fêtes et d'événements urbains pour Oposito et dix années de création spectaculaire et musicale pour Décor Sonore . Un double parcours, se croisant d'abord aux Rencontres d'ici et d'ailleurs, puis au grand final des Eclanova et enfin convergeant sur une création unique au monde : le Cinématophone, opéra-fanfare électrolyrique.

Moitié chair, moitié haut-parleurs, huit personnages font naître dans l’espace de surprenantes images sonores. Ces hybrides sont-ils les avatars nés de l’accouplement monstrueux d’un phonographe et d’une femme, cette diva qui, à leur tête, semble leur faire rejouer des pans sonores de sa mémoire, de ses rêves, de ses fantasmes ? Ou bien est-elle, simplement, le chef d’orchestre d’une fanfare déréglée, rescapée d’un univers disparu, et interprétant des épisodes du film de sa vie ?

Après mise en costume, maquillage, équipement et connexion initiale à la télécommande de synchronisation, les 8 personnages et la Diva ont une autonomie totale d’environ 3 heures. Grâce au procédé exclusif Des Corps Sonores, tous les personnages ont une mobilité intégrale (pas de fil, ni même de transmission HF), diffusent 8 pistes numériques synchronisées avec une puissance et une précision sonore spectaculaires, et peuvent danser, parader, se disperser, se mêler au public et l’encercler, s’adapter et jouer avec l’acoustique et la scénographie naturelles du site.

"Un spectacle truffé (ce qui est assez rare dans le théâtre de rue) d'éclats de poésie dont les plus belles images sont sans doute la séquence d'opéra où la mystérieuse ingénue prend des allures de diva, ainsi que la valse durant laquelle les soldats invitent les spectateurs. Un spectacle fragile, un pur moment de rêve, une curieuse histoire qui prendra fin par un départ au pas de course, sans salut, dans une nuée d'applaudissements."
Cassandre, 9/96
 

Galerie

Équipe

Auteurs : Jean-Raymond Jacob, Enrique Jimenez
Compositeurs : Pierre Sauvageot, Michel Risse

Mentions

Productions :
Oposito
Décor Sonore