Décor Sonore

Le dispositif sonore dissimulé

Le système sonore, conçu pour faire entendre les prétendus sons du passé de l'abbaye de Noirlac, répond à plusieurs exigences artistiques et techniques. Reposant sur des technologies anciennes, il ne requiert aucune source d'énergie pour fonctionner.

Fonctionnement du dispositif

L’antenne cadre dont est muni le visiteur (le DIPA) capte des champs électromagnétiques modulés émis par de larges antennes cadres dissimulées derrières les murs, plafonds et cache-radiateurs.

Le principe de la boucle d’induction, mis en oeuvre ici, est connu depuis le XIXème siècle, et toujours utilisé de nos jours, essentiellement comme aide auditive pour les malentendants, dans certains lieux publics comme les musées, cinémas, églises, etc.

Sur ce plan, chaque rectangle rouge figure une des 17 boucles d’induction, chacune correspondant à un canal audio. Les spires de fil de cuivre sont tendues sur des cadres verticaux (sauf la cheminée et le plafond, figuré en pointillés) dont les dimensions s’échelonnent de quelques dizaines de centimètres à plusieurs mètres de côté. Plus le cadre est grand, plus grand est son rayonnement (sa portée). Il y a donc des configurations de canaux audio juxtaposés, concentriques, à 90° ou en vis-à-vis, induisant des mélanges polyphoniques et des effets de masquage/démasquage très divers.

Les rectangles bleus figurent les lecteurs audionumériques multicanaux. Autonomes, ils se déclenchent automatiquement aux heures d’ouverture. Les fichiers sont stockés sur carte mémoire.

Avantages de la solution imaginée

Malgré les contraintes évoquées, le dispositif imaginé présente de nombreux avantages :

  • en s’approchant et s’éloignant de chaque antenne, le visiteur varie lui-même le niveau de réception, et peut ainsi localiser l’origine du signal de manière parfaitement intuitive

  • le visiteur crée donc lui-même son « mixage », son parcours, sa lecture  personnelle, en se déplaçant dans la salle et en orientant son détecteur. Totalement analogique, la technologie n’induit aucune latence entre geste et variation sonore.

  • l’antenne détectrice capte assez de rayonnement électro-magnétique pour alimenter un minuscule haut-parleur, rendant ainsi inutile un circuit amplificateur et toute source d’énergie, pile ou batterie. Bien que faible, le niveau de pression acoustique généré par ce haut-parleur est intégralement conduit aux tympans de l’auditeur grâce à l’écouteur de type stéthoscope.