Décor Sonore

Texte, contexte, prétexte

Le projet Instrument|Monument puise directement une grande partie de son contenu dans le contexte lui-même : ce sont avant tout les propriétés sonores et scénographiques rencontrées in situ qui déterminent le déroulement de la création.

"Le travail d’un architecte urbaniste, c’est d’harmoniser la ville." Le Corbusier

Instrument|Monument s’inscrit donc dans un travail fondamental sur le contexte, et plus spécifiquement celui du quotidien urbain. Dans le domaine des arts de la rue, et dans celui de l’art en général, quelle sont les formes les plus pertinentes à proposer aux publics d’aujourd’hui ? On peut constater que, pour une bonne part, les créations actuelles sont généralement enracinées dans des traditions éprouvées. Elles y trouvent à la fois des formes de représentation efficaces et des sources d’inspiration : parade, entresort, théâtre — burlesque ou non, prouesses physiques… Le texte, le contenu, le propos, le déroulement, y sont généralement préconçus, écrits, stables, bien que raisonnablement adaptables ou perturbables en fonction des lieux, réactions du public, conditions météorologiques, etc…

Or, le projet Instrument|Monument puise directement une grande partie de son contenu dans le contexte lui-même : ce sont avant tout les propriétés sonores et scénographiques rencontrées in situ qui déterminent le déroulement de la création. C’est également la mémoire du lieu, sa signification dans l’espace public, et sa résonance avec le vécu de ses habitants et usagers. Comment alors s’élabore ce que l’on peut appeler le texte ? Quelle est la part de prétexte dans ce projet ? Et comment s’organise cette drôle de trinité ?

Dans Le jeu des perles de verre, Hermann Hesse imaginait un jeu idéal, sans gagnant ni perdant, consistant à associer des symboles, formules mathématiques, constructions musicales, conjonctions stellaires, dans le seul but d’élever l’esprit des joueurs vers le beau. Ici, nous organisons un jeu de possibilités d’associations entre les propositions naturelles du site (espaces, matériaux, formes, volumes, sonorités…) et un ensemble d’éléments préexistants (outils, techniques, personnages, accessoires, costumes, mots, motifs et rythmes, chorégraphies, tableaux…). De cette « partie » entre contexte et prétexte va se « jouer » la construction du texte, du scénario, de l’histoire, de la pièce musicale.